Guilde djaulienne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Biographie de Cruchiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aih
Meneur
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Biographie de Cruchiste   Dim 9 Oct - 14:19

Citation :
Je suis Cruchiste, disciple d'Eniripsa. Je suis née le 15 maisial 633, à Frigost. Nous vivions, moi, mes trois frères, mes deux soeurs, mes parents ainsi que mes grands parents dans une petite maison proche du port. Mon père était pêcheur et ma mère s'occupait de nous, ses six enfants et de mes grands parents tant dis que mon père partait pour plusieurs semaines pêcher de gros poissons dans l'océan.
Nous vécûmes une vie pauvre, sans pour autant être dans la faim ou le froid. Déjà petite, j'étais passionnée d'aventure; je me souviens qu'un jour, alors que je jouai sur le port, je me heurtai maladroitement à la jambe d'un grand Iop qui venait d'arriver par bateau. Je dévisageai le beau jeune homme avec de grands yeux brillants d'étoiles. Il me souria et aperçut qu'un bébé Tofoudre qu'il transportait dans son balluchon rampait à ses pieds, suite à notre bousculade. Je caressai la créature avec amour, puis, le voyageur la ramassa dans le creux de ses mains et me la tendit. Je le remercia donc et il m'expliqua que ce petit oiseau courait partout dans la campagne d'Amakna. Je fus très intrigué par ce nom étrange ... "Amakna, Amakna, mais qu'est-ce que ça peut bien être? ..." Le soir même, alors que nous étions à table, j'interrogeai donc mes parents à ce propos. Tout le monde fut surprit par ma question. Mon père me demanda comment je connaissais l'existence d'Amakna, j'inventai donc que j'avais vu un livre à la bibliothèque qui en parlait. Ma grand-mère prit donc la parole et me raconta que Frigost n'était pas le seul continent du Monde des Douze, et qu'en outre, Amakna en était un. C'était un paysage verdoyant et fleuri, le climat était doux et des milliers de créatures se promenaient dans la contrée. Il y avait aussi beaucoup de disciples en quête d'aventure, notamment à la recherche des fameux Dofus. Je me gardai tout de même bien de dire que j'avais adopté un jeune Tofoudre, caché dans un tiroir aménagé spécialement pour lui dans ma table de chevet. A la nuit tombée, je partis me coucher, et, en regardant la lune par le vasistas, je ne pouvais cesser de penser à ce que ma grand-mère m'avait raconté au dîner. Je rêvais d'Amakna, j'avais du mal à imaginer le paysage, n'ayant jamais quitté ma Frigost natale. Je me voyais entrain de chasser de nombreuses créatures, rencontrer d'autres aventuriers et même trouver un des Dofus ! J'eu du mal à m'endormir cette nuit là...
Les années passèrent, mon petit Tofoudre grandissait chaque jour, tout comme moi. J'avais toujours aussi envie d'explorer le monde des douze, même cinq ans après la révélation de ma grand mère. Le jour de mes 15 ans, mes grands parents racontèrent encore une de leur histoires sur le Monde des Douze, nous écoutâmes cette fois ci la bataille de l'Aurore Pourpre. L'histoire, bien que sanglante et guerrière, me passionna, j'écoutais avec intérêt et attention. Cette nuit là, je rêvais que je montais dans le bateau vers le continent, et, du pont arrière je disais au revoir à mes parents et mes amis. Ce rêve restait accroché à moi pendant près d'un mois, c'était comme si le destin m'appelait. Je trouvais ce rêve merveilleux, car j'avais tellement envie de partir sur le continent pour découvrir et vivre de nouvelles choses ! En prenant mon courage à deux mains, j'annonçai cela à ma famille. Tous furent choqués et mes grands parents et mes parents désapprouvèrent mon choix. Ils m'expliquèrent que vivre sur le continent pouvait certes être très différent et fantastique mais que la vie n'était pas aussi tranquille qu'à Frigost. Il me parlèrent des risques que je pouvais courir; comme la mort, ou bien m'égarer dans des endroits mal famés ou encore ne pas trouver de nourriture. Ils n'avaient pas tort, je ne connaissais rien de ce nouveau monde où je voulais aller. Cette nuit encore, le destin m'appelait... Je rêvais encore d'exploration, de découvrir le Monde. C'en était trop ! Peut importe ce que je risquais, je devais partir, prendre le bateau ! C'était mon destin, c'était là qu'étais ma voie. La journée suivante fut décisive ...
Je pris un balluchon, quelques kamas que j'avais économisés, mon Tofoudre était assez grand pour me suivre et le soir venu, je quittai sans bruit la maison, avec un petit pincement au coeur. Une fois le seuil de la porte franchit, une petite brise souffla sur ma joue, ce qui me donna confiance. Arrivée devant le bateau, je vis quelques voyageurs qui attendaient pour embarquer. Je les rejoignais, puis, nous déboursâmes une poignée de kamas pour faire le voyage. Ce fut un très long voyage, et dans des conditions médiocres ...
Trois semaines plus tard, nous arrivâmes sur une terre paradisiaque. Ma grand mère ne m'avait pas menti. Moi et mes amis voyageurs étaient éblouis par la beauté de l'endroit où nous étions. L'un d'entre eux sortit une carte du Monde et nous informa que nous nous trouvions sur la Baie de Cania. Pendant notre voyage, nous découvrîmes des crétures gigantesques, plus merveilleuses les unes que les autres et d'autres aventuriers qui nous aidèrent à trouver une cité où nous loger. Un grand Xélor nous dit que la cité d'Astrub était idéale pour les jeunes disciples n'ayant pas encore prêté allégeance. Nous continuâmes notre périple afin de nous y rendre, la nuit, nous dormîmes à la belle étoile, le jour, nous marchâmes jusqu'à arriver, enfin, à notre destination. La cité, contrairement à ce que nous vîmes auparavant, était peuplé de beaucoup d'aventuriers, expérimentés ou non. C'est ici que mes amis et moi nous perdîmes de vue après s'être souhaité bonne chance. Je n'eut pas de mal à trouver où dormir, la taverne était l'endroit idéale. Le lendemain, j'examinais les disciples et je fini par m'engager auprès d'Eniripsa. L'aventure commençai.
Un beau jour de maisial 640, je passai devant une grande maison, à Astrub. Une grande dame s’y tenait à l’entrée, elle était vêtue telle… une mercenaire. Je fus intriguée par cette personne et je vins l’aborder. Elle me dit qu’elle faisait partie du clan Stère, un clan de mercenaires dévoués au peuple et prêts à tout pour une bourse de kamas ! Elle me proposa donc d’entrer dans la demeure afin de rencontrer les Stère. Lorsque j’entra, tous me dirent aimablement bonjour, je leur répondirent et je m’assis près du poêle dans l’angle de la pièce. Les Stère étaient occupés avec des personnes qu’ils appelaient les « clients », en entendant leur conversation, je compris qu’ils aidaient ces « clients » à chasser des créatures redoutables, assassiner un ennemi ou bien faire un cadeau surprise à leur cher amour. Tout cela pour plus ou moins de kamas. Je trouvais le concept très intéressant, et je posai donc quelques questions aux Stère, ils m’incitèrent donc à déposer ma candidature dans leur boîte, voyant que j’étais intéressée par leur métier. Depuis ce jour, je venais souvent au QG des Stère, pour discuter avec eux ou avec les personnes qui y passent leur temps. Des liens d’amitié se formèrent et j’avais de plus en plus envie de rejoindre le clan, jusqu’à ce qu’un matin de fraouctour, je fini par prendre un beau parchemin, une plume de tofu et de l’encre et je commençai à écrire ma candidature.

Je suis aujourd'hui une -presque- comblée par ma fonction de Stère Nhum et de meneuse de Les Feux De L'Amour et j'espère continuer ma vie ainsi aussi longtemps qu'Eniripsa le voudra.

Cruchiste

Citation :
Cruchiste, ex-meneuse, fondatrice de Les Feux De L'Amour


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Biographie de Cruchiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biographie de Viken
» Biographie Guigoux
» Biographie Hero Kokoto
» [RP] Biographie de KurtWagner, X ème Duc de Champagne
» Biographie de Kasumi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Feux De L'Amour :: Les Feux De L'Amour :: La guilde :: Nous :3-
Sauter vers: